En mai fais ce qu'il te plaît si tu ne crains ni le froid, ni les remarques de Jean-Claude.